CBD contre la maladie de Parkinson – cbd comparatif

?>

Mise à jour:

La maladie de Parkinson n’est pas une maladie rare. Des études ont montré que cela se produit dans la deuxième place après la maladie d’Alzheimer. Aux États-Unis seulement, près de 60 000 nouveaux cas de Parkinson sont détectés chaque année.

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson?

La maladie de Parkinson est une maladie à long terme du système nerveux. Les symptômes moteurs apparaissent progressivement et affectent principalement le mouvement. La maladie se caractérise par une raideur et des tremblements dans les membres, ainsi que l’équilibre et le contrôle musculaire. Au fil du temps, la personne peut perdre sa capacité de parler et de marcher.

Symptômes et troubles de la maladie de Parkinson

Tremblements : Des tremblements se produisent dans les membres, souvent sur les mains ou les doigts.

Difficulté d’élocution : La personne parle doucement, rapidement, en balbutiant ou en hésitant.

Difficulté à écrire : Cela devient difficile et l’écriture est plus petite que la normale.

Perte de réflexes : Certains mouvements cessent de se faire automatiquement tels que cligner des yeux, sourire, mouvements des bras en marchant…

Lenteur de mouvement (bradykinésie) : Avec le temps, la maladie peut ralentir les mouvements, rendant les tâches simples plus longues et plus compliquées.

Rigidité musculaire : La raideur musculaire peut affecter n’importe quelle partie du corps.

Équilibre altéré : La posture peut devenir plus arquée et des problèmes d’équilibre peuvent survenir.

Pourquoi le CBD est-il efficace contre la maladie de Parkinson?

Les dernières études montrent que le cannabis thérapeutique CBD est capable de diminuer certains symptômes associés à cette maladie, tels que troubles du sommeil, psychoses et mouvements incontrôlés.

Le cannabis médical ou le chanvre contient une grande quantité de cannabidiol et très peu tétrahydrocannabinol (THC). L’huile de cannabis CBD n’a donc aucun effet psychoactif ce qui en fait un traitement très efficace.

Le système endocannabinoïde du corps maintient notre équilibre intérieur. il régule nos humeurs, l’appétit et la température. Les principaux récepteurs cannabinoïdes, situés dans tout le corps, sont appelés CB1 et CB2. Lorsque l’huile de CBD se lie à ces récepteurs, elle aide le cerveau à produire plus de dopamine. Cela inhibe les symptômes de la maladie de Parkinson.

Une étude réalisée en 2017 1 a montré que le CBD bloque un certain récepteur GPR6. Ce dernier provoque une altération des mouvements chez les patients parkinsoniens. Une autre étude a montré des résultats positifs dans l’amélioration de la qualité de vie des personnes qui n’ont pas d’autre trouble psychiatrique.

Quels sont les avantages du cannabidiol dans le traitement de la maladie de Parkinson?

Le CBD devient de plus en plus populaire dans le monde de la santé et du bien-être. Les scientifiques disent qu’il est capable d’aider contre douleur ou anxiété. De plus, le cannabis CBD aurait des effets secondaires très faibles. Certains des avantages du CBD dans le traitement de la maladie de Parkinson sont:

Selon une étude récente, 75 à 300 mg de CBD suffisent pour être efficace contre les problèmes de sommeil. Il s’agit d’un effet secondaire très courant de la maladie de Parkinson. Un cycle de sommeil réparé améliore considérablement la qualité de vie d’une personne.

Les symptômes psychotiques se développent à mesure que la maladie de Parkinson progresse. Les gens peuvent éprouver des hallucinations. Une faible dose de CBD est capable de réduire leur fréquence.

Les inflammations prolongées du cerveau provoquent une perte de dopamine. Lorsque le CBD est utilisé pour traiter l’inflammation dans le cerveau, les niveaux de dopamine augmentent. La recherche montre également que leur réduction ralentit la progression de la maladie.

La maladie de Parkinson est neurodégénérative. Le CBD agit de manière significative comme neuroprotecteur. C’est également un puissant antioxydant. Le stress oxydatif est l’une des causes de la maladie de Parkinson.

Système endocannabinoïde et maladie de Parkinson

Le système endocannabinoïde est un système régulateur situé dans le tissu immunitaire, le système endocrinien et les fonctions cérébrales. Il joue un rôle important dans la sécrétion d’hormones de stress. Les récepteurs CB1 et CB2 sont les deux types importants de récepteurs dans ce système.

Le système endocannabinoïde est connu pour sa capacité à réguler de nombreuses fonctions physiologiques. Parmi eux, le contrôle moteur, la douleur, l’humeur, le comportement alimentaire et la cognition. La maladie de Parkinson affecte principalement ces fonctions. Le système endocannabinoïde est donc directement impacté. Pour qu’une personne gère mieux ses symptômes, le système endocannabinoïde doit toujours être à son meilleur. La consommation de CBD contribue alors à améliorer les performances des récepteurs du système.

Comment utiliser le cannabidiol?

Le CBD peut être utilisé pendant l’exercice pour diminuer la sensation de douleur. Il peut également être pris après une longue journée. L’huile de CBD peut être utilisée comme crème ou lotion. Vous pouvez l’appliquer sur le corps pour soulager vos nerfs.

De plus, avaler quelques gouttes d’huile de CBD peut aider à contrôler les tremblements et lenteur de mouvement. Gardez les gouttes sous la langue pendant au moins 30 secondes, puis avalez le reste.

Que vous soyez nouveau au CBD ou un consommateur régulier, il est important de toujours suivre les doses pour le traitement. Commencez par de petites doses et augmentez progressivement en fonction des symptômes.

Des capsules de CBD sont également disponibles. Suivez les quantités recommandées et parlez-en à votre médecin. N’oubliez pas que chaque personne réagit différemment au CBD, même lorsque les symptômes sont similaires.

Que disent les études scientifiques?

Il a été démontré que plus la maladie de Parkinson est diagnostiquée tôt, plus il est facile de la contrôler au fil du temps. Les chercheurs continuent de développer de nouveaux traitements. Ainsi, la thérapie génique, l’utilisation de cellules souches et la transplantation de cellules fœtales ont été étudiées.

La recherche a fait des progrès remarquables ces derniers temps. Ils disent qu’il est possible que la cause, qu’elle soit environnementale ou génétique, sera bientôt identifiée et que ses effets sur le cerveau seront mieux compris.

  1. Peres, Fernanda F. et al. «Le cannabidiol comme stratégie prometteuse pour traiter et prévenir les troubles du mouvement?». Frontiers in pharmacology 9 (2018). [↩]


Rejoignez les utilisateurs de CBD sur Facebook!

Souhaitez-vous bénéficier de l’expérience d’autres utilisateurs de CBD? Avez-vous des questions sur le CBD? Il y a un groupe Facebook actif sur CBD.